Israël: Le cabinet décide de ne pas lancer d'opération terrestre à Gaza

PROCHE-ORIENT Il veut éviter de déstabiliser le régime mis en place au Caire...

© 2011 AFP

— 

Des tirs de riposte israéliens aperçus près d'Eilat (Israël), le 18 août 2011.
Des tirs de riposte israéliens aperçus près d'Eilat (Israël), le 18 août 2011. — A.COHEN / REUTERS

Le cabinet de sécurité israélien réuni dans la nuit de dimanche à lundi a décidé de ne pas lancer d'opération terrestre de grande envergure dans la bande de Gaza après l'annonce d'une trêve par des mouvements palestiniens, a annoncé la radio militaire.

Le cabinet a été convoqué «d'urgence» à trois heures du matin (00H00 GMT) à Jérusalem par le Premier ministre Benjamin Netanyahu.

Les responsables de l'armée ont présenté différentes options d'action dans la bande de Gaza pour mettre fin aux tirs de roquettes vers le sud d'Israël, a ajouté la radio.

«une trève à condition qu'Israël cesse ses attaques»

A l'issue d'une heure de discussion, le cabinet a décidé de ne pas lancer d'offensive terrestre à Gaza, contrôlée par le mouvement islamiste palestinien Hamas, «de crainte de déclencher des manifestations de masse en Egypte susceptibles de déstabiliser le régime en place au Caire», selon la radio.

Le cabinet de sécurité a été convoqué quelques heures après que les principaux mouvements palestiniens à Gaza ont annoncé être parvenus à «un accord informel pour instaurer une trêve à condition qu'Israël cesse ses attaques».

Sur le terrain, sept roquettes ont toutefois été tirées de la bande de Gaza depuis l'annonce de dimanche soir, touchant des bâtiments mais sans faire de victime, a déclaré à l'AFP une porte-parole de la police, Louba Samri.