Nouvelle coalition orange en vue en Ukraine

©2006 20 minutes

— 

Kiev (Ukraine), de notre correspondante

Si Viktor Ianoukovitch, l'ancien candidat « fraudeur » de la présidentielle de 2004 est arrivé en tête des législatives de dimanche, la grande gagnante du scrutin est en fait Ioulia Timochenko. L'égérie blonde de la « révolution orange » a créé la surprise hier, en devançant largement le parti présidentiel de son ancien compagnon de route, Viktor Iouchtchenko. Timochenko se trouve maintenant en position de force pour négocier avec le Président, qui l'avait congédiée sans ménagement de son poste de Premier ministre, il y a six mois. Dès hier soir, elle a déclaré qu'un accord avec ses anciens alliés « orange » était pratiquement prêt et qu'elle comptait bien diriger la nouvelle coalition. Les négociations entre les deux camps devraient toutefois prendre un certain temps. De son côté, le candidat prorusse Viktor Ianoukovitch tente, lui aussi, de passer des alliances, même s'il n'a aucune chance de former une majorité si les « orange » réussissent à s'entendre.

Nathalie Grigorciuk