Irak: Moqtada al-Sadr menace les instructeurs militaires américains

Reuters

— 

L'imam chiite Moqtada al-Sadr, figure de proue de l'anti-américanisme en Irak, a mis en garde les instructeurs militaires de l'US Army chargés d'épauler les forces armées irakiennes après le retrait du contingent américain du pays à la fin de l'année. Les autorités de Bagdad ont autorisé le Premier ministre Nouri al Maliki à négocier avec Washington le maintien d'instructeurs américains auprès de l'armée gouvernementale irakienne à la suite du départ des GI's.

«Quiconque reste en Irak sera considéré comme un envahisseur et devra faire face à une résistance armée», a déclaré sur un site internet de ses partisans, Moqtada al-Sadr dont les miliciens de l'Armée du Mahdi ont combattu les forces américaines jusqu'en 2008.

Un gouvernement qui accepterait que des soldats étrangers demeurent dans le pays, ne serait-ce que pour des missions de formation, n'est qu'«un gouvernement faible», ajoute l'imam chiite.