Un nouvel élu américain forcé de démissionner après avoir envoyé des «sexpics»

ETATS-UNIS Le démocrate Louis Magazzu dit être «tombé dans un piège»..

P.B.

— 

Louis Magazzu
Louis Magazzu — DR

A croire que les hommes politiques américains ne retiendront jamais la leçon: prendre une photo tout nu face à son miroir puis l'envoyer à une femme sur Internet ne se termine jamais bien. Dernière victime, Louis Magazzu, un élu local démocrate du New Jersey, forcé de démissionner cette semaine après la publication d'un cliché compromettant sur un site Internet tenu par un opposant.

«Lou», séparé de son épouse depuis deux ans et en cours de divorce, a entretenu une relation épistolaire et téléphonique pendant plusieurs années avec une inconnue qu'il dit n'avoir «jamais rencontrée». Récemment, cette dernière lui aurait demandé une photo sans le bas. Malheureusement pour l'élu, le cliché a atterri entre les mains du site MagazzuWatch.com, qui l'a aussitôt publié.

 

«Je ne savais pas qu'elle travaillait avec un ennemi politique pour distribuer ces photos», a-t-il accusé. Le webmaster, lui, jure qu'il ne s'agissait pas d'un coup monté machiavélique et que la photo lui a simplement été envoyée. Qu'importe, Louis Magazzu rejoint Anthony Weiner, Christopher Lee et d'autres élus partis chercher «une aide spirituelle» pour retrouver le droit chemin.