Philippines: Le président rencontre le principal leader rebelle

Avec Reuters

— 

Le président philippin s'est entretenu avec le chef du principal mouvement séparatiste musulman de l'archipel, dans un hôtel de Tokyo, dans l'espoir de relancer les pourparlers de paix, rapportent ce vendredi des sources gouvernementales et rebelles.

Benigno Aquino a rencontré haj Murad Ebrahim, chef du Front islamique de libération Moro (MILF), pendant près de deux heures, jeudi soir, dans un hôtel proche de l'aéroport Narita. Les deux hommes étaient accompagnés de leurs chefs négociateurs.

MILF et gouvernement négocient depuis 10 ans

«Les deux dirigeants sont tombés d'accord pour accélérer les négociations destinées à mettre fin au conflit dans le Sud des Philippines», a déclaré un négociateur rebelle joint par téléphone, parlant d'une «prise de contact».

«On peut espérer que ce sera le cas mais il reste beaucoup de marches à gravir dans les mois qui viennent.»

Une source gouvernementale a confirmé la rencontre, qu'il a qualifiée de «développement positif», mais refusé de fournir des détails. Le gouvernement philippin et le MILF négocient depuis plus de dix ans pour mettre fin à un conflit qui remonte aux années 1960, a fait 120.000 morts et chassé de chez eux deux millions d'habitants du Sud.