Massacre de Srebrenica: Israël veut extrader un Serbe

Reuters

— 

Un tribunal israélien a statué ce lundi qu'un immigrant provenant de l'ex-Yougoslavie pouvait être extradé en Bosnie pour y répondre d'accusations concernant sa participation dans les massacres de Srebrenica en 1995.

Aleksandar Cvetkovic, un Serbe de Bosnie ayant la nationalité israélienne par mariage, vit dans l'Etat hébreu depuis 2006. Il a été arrêté en janvier et est accusé d'avoir participé aux massacres de quelque 8.000 musulmans dans l'enclave de Srebrenica, en Bosnie, dans le cadre de la pire atrocité connue en Europe depuis la Seconde Guerre mondiale.

Aleksandar Cvetkovic affirme qu'il est innocent et explique qu'il était chauffeur dans l'armée lorsque la ville, alors zone protégée de l'ONU, est tombée aux mains des Serbes.

«Un de nos principaux arguments a été de dire qu'il n'y avait en l'espèce pas d'intention de génocide», a dit un de ses avocats, Nick Kaufman. Il dispose de 30 jours pour faire appel du jugement d'extradition devant la Cour suprême, dont la décision finale pourrait prendre des mois.