L'Otan décrète une zone militaire à la frontière du Kosovo

Reuters

— 

L'Otan a dit avoir décrété ce jeudi une zone militaire interdite autour de deux postes-frontières situés à la frontière du Kosovo avec la Serbie, en menaçant de recourir à la force dans ce secteur après des violences commises la veille par des Serbes.

«Je ne peux exclure une nouvelle tentative, mais il va de soi que les deux périmètres sont décrétés zones militaires interdites, et les règles d'engagement sont très claires», a déclaré le commandant de l'Otan Erhard Buhler lors d'une interview à Reuters. «Les soldats peuvent recouvrir à la force, ils peuvent utiliser leurs armes pour se défendre, pour défendre toutes personnes, les biens, la zone militaire. Aucune personne non autorisée à travailler dans les deux périmètres ou à franchir les barrières ne doit se trouver à proximité», a ajouté Buhler.

Mercredi, des Serbes kosovars avaient mis le feu à l'un des postes-frontières situés dans le nord du Kosovo et avaient ensuite ouvert le feu sur des soldats de l'Otan.