Affaire DSK en direct: «Je me demande...Pourquoi moi?» lance Diallo

Anne-Laëtitia Béraud

— 

Nafissatou Diallo, lors d'une conférence de presse au Christian Cultural Center de Brooklyn (New York), jeudi 28 juillet 2011.
Nafissatou Diallo, lors d'une conférence de presse au Christian Cultural Center de Brooklyn (New York), jeudi 28 juillet 2011. — Shannon Stapleton / Reuters

Nafissatou Diallo, la femme de chambre qui accuse Dominique Strauss-Kahn de crimes sexuels, s’ouvre de nouveau aux médias. Elle fait ce jeudi après-midi à 18h (midi, heure de New York) une déclaration publique au Centre culturel chrétien de Brooklyn. Son but est de remercier ceux qui la soutiennent depuis le début de l'affaire.

Son intervention est prévue dans le cadre d'une conférence de presse qui réunira les dirigeants de l’organisation United African Congress, et son avocat, Me Kenneth Thompson.

Cette intervention se déroule au lendemain d'une rencontre qui a duré huit heures avec le procureur.