Un militaire américain reconnu coupable du meurtre avec préméditation d'un Afghan

Reuters

— 

Un garde national américain qui avait abattu en septembre dernier un électricien afghan d'une balle dans la tête à bout portant a été reconnu coupable mercredi de meurtre avec préméditation par une cour martiale à Fort Campbell, dans le Kentucky.

Sa peine sera prononcée ultérieurement, a indiqué un porte-parole du tribunal militaire.

Frappé puis abattu

Selon l'accusation, le sergent Derrick Miller, membre de la garde nationale du Connecticut rattaché à la base de la 101e division aéroportée à Fort Campbell, a pris le pistolet Beretta d'un autre militaire, plaqué au sol sa victime, Atta Mohammed, avant de l'abattre.

Derrick Miller avait plaidé non coupable, arguant la légitime défense. Son avocat a expliqué qu'il se serait cru menacé.

D'après le récit du fils de la victime, Atta Mohammed a été interpellé à son domicile par des soldats afghans et américains, conduit dans la salle de bain d'une école où il a été frappé, puis abattu d'une balle dans la tête.