Attentat à Oslo: Le suspect était pisté par les services secrets

ENQUÊTE a police suit la piste polonaise pour des achats ...

J. M. avec Reuters

— 

Vue de l'immeuble soufflé par une explosion dans le quartier  du gouvernement à Oslo, en Norvège, le 22 juillet 2011. 
Vue de l'immeuble soufflé par une explosion dans le quartier du gouvernement à Oslo, en Norvège, le 22 juillet 2011.  — Hans O. Torgersen / Aftenposten

Que vient faire la Pologne dans l'enquête sur l'attentat et la tuerie d'Oslo? Quand le suspect a comparu ce lundi matin, la police norvégienne semblait persuadée que l’homme avait monté ses attaques de vendredi en solo. Pourtant, son homologue polonaise indique ce même jour avoir une piste sur son propre territoire. Interrogatoire et perquisitions ont même été menés.

Selon Skynews, Anders Behring Breivik avait été placé sur une liste des services secrets norvégiens en mars pour avoir acheté des produits chimiques illégaux sur le Web. Des informations jugées cependant pas suffisants «pertinentes» pour aller plus loin, selon les services secrets.

Le propriétaire d'une entreprise de commerce de produits chimiques entendu

Un homme en liaison avec l'attentat à la bombe d’Oslo en Norvège a été entendu par la police polonaise, selon la télévision nationale polonaise. Il s'agit du propriétaire d'une entreprise de commerce de produits chimiques, dont l'un des entrepôts à Wroclaw, dans le sud-ouest de la Pologne, a fait l'objet de la perquisition, a précisé la chaîne.

«Nous menons une opération à la demande de la police norvégienne, pour vérifier des liens éventuels, mais pour le bien de l'enquête, nous ne pouvons donner aucune précision», a déclaré à Reuters une porte-parole du parquet à Wroclaw. Anders Behring Breivik se présente comme le directeur d'une ferme biologique, la «Breivik Geofarm». En mai, il avait acheté six tonnes d'engrais susceptible d’être utilisé pour la fabrication d’explosifs artisanaux.