Etats-Unis: L'interdiction des homosexuels dans l'armée bientôt levée

Reuters

— 

L'interdiction faite aux homosexuels déclarés de servir dans l'armée des Etats-Unis sera levée le 20 septembre, a annoncé vendredi Barack Obama. Le président américain, son secrétaire à la Défense Leon Panetta et le chef d'état-major des armées Mike Mullen ont jugé que l'armée ne souffrirait aucunement de la levée de la mesure baptisée «Don't ask, don't tell» («Ne rien demander, ne rien dire»), en vigueur depuis 18 ans.

Cette décision, fidèle à une promesse de campagne de Barack Obama, ouvre une période de transition de 60 jours à l'issue de laquelle l'interdiction sera définitivement levée. «Aujourd'hui, nous avons accompli la dernière étape décisive vers la fin de la politique discriminatoire "Don't ask, don't tell"», a dit Barack Obama. «La politique du "Don't ask, don't tell" sera supprimée une bonne fois pour toutes dans 60 jours», a-t-il ajouté.

En raison de cette politique, plus de 13.000 homosexuels, hommes et femmes confondus, ont été expulsés de l'armée américaine pour n'avoir pas tenu secrète leur orientation sexuelle.