Sécheresse en Somalie: une réunion d'urgence de la FAO le 25 juillet

© 2011 AFP

— 

L'organisation des Nations unies pour l'Alimentation et l'Agriculture (FAO) va organiser une réunion ministérielle d'urgence le 25 juillet pour aider la Somalie, en proie à une sécheresse exceptionnelle, a annoncé ce lundi à l'AFP l'un de ses porte-parole.

Un peu plus tôt dans la journée, la France, qui préside le G20, avait annoncé avoir demandé cette réunion «pour lancer un programme exceptionnel d'aide à la Somalie».

«Le gouvernement français a demandé que la FAO organise une réunion de haut niveau pour examiner la question de l'aide alimentaire et des situations de sécheresse à travers le monde et particulièrement dans la Corne de l'Afrique», a déclaré à l'AFP Erwin Northoff.

Selon lui, «tous les pays membres de la FAO (NDLR: 191) ont été invités», de même que les autres organisations de l'ONU, dont les sièges sont à Rome, comme le Programme alimentaire mondial (PAM), et les organisations non-gouvernementales.

Incertitude sur les participants

«Il est encore trop tôt pour savoir si des chefs d'Etat participeront à cette réunion qui aura lieu au moins au niveau ministériel», a-t-il ajouté.

Douze millions de personnes manquent de nourriture dans la Corne de l'Afrique par suite de la sécheresse et des conflits armés, avait déclaré la semaine dernière à l'AFP un économiste de la FAO, Shukri Ahmed.

La sécheresse touche particulièrement Djibouti, l'Ethiopie, le Kenya, la Somalie et l'Ouganda.

Depuis des semaines, les organisations humanitaires multiplient les appels à la mobilisation pour venir en aide aux millions d'habitants d'Afrique de l'Est (Somalie, Ethiopie, Djibouti, Kenya) frappés par ce qui pourrait être, selon les Nations unies, la pire sécheresse des dernières décennies.

La France a également demandé que l'UE mobilise tous ses moyens «pour faire face à cette situation», a indiqué lundi le chef de la diplomatie française, Alain Juppé, en marge d'une réunion à Bruxelles avec ses homologues européens, soulignant que Paris mobilise de son côté «son aide bilatérale».

Appel à la mobilisation internationale

Le Premier ministre britannique, David Cameron, a estimé lundi à Johannesburg que la sécheresse qui frappe actuellement l'Afrique orientale, était «la plus catastrophique» depuis une génération.

L'ONU a par ailleurs procédé dimanche à sa première livraison d'aide alimentaire dans une zone contrôlée par la rébellion en Somalie, a annoncé l'organisation.

Cinq tonnes d'aide et de médicaments ont été transportées par avion vers la région de Baidoa, dans le centre de la Somalie, après que la rébellion eut autorisé l'action des agences humanitaires, a indiqué Iman Morooka, la porte-parole de l'UNICEF (Fonds des Nations unies pour l'enfance) en Somalie, soulignant qu'«il s'agit de la première opération de ce genre en deux ans».

Le pape Benoît XVI a lui aussi dénoncé dimanche la «catastrophe humanitaire» qui touche la Corne de l'Afrique, en particulier la Somalie, et a demandé «que la mobilisation internationale en faveur de ces frères et soeurs durement éprouvés et parmi lesquels il y a tant d'enfants, se renforce».