Le chef de la police de Londres annonce sa démission

MONDE Ultime rebondissement dans l'affaire des écoutes de «News of the World»...

Avec Reuters

— 

Sir Paul Stephenson quittant Scotland Yard à Londres, dimanche 17 juillet 2011.
Sir Paul Stephenson quittant Scotland Yard à Londres, dimanche 17 juillet 2011. — AP Photo/Sang Tan

Le chef de la police de Londres a annoncé dimanche sa démission, en marge du scandale des écoutes téléphoniques qui secoue la Grande-Bretagne depuis plusieurs jours. Le tabloïd News of the World, qui appartient au groupe de Rupert Murdoch, News Corp, est accusé d'avoir piraté des messageries téléphoniques de plusieurs milliers de personnes: protagonistes de faits divers, vedettes, ou encore proches de militaires tués en Afghanistan.

Fermé depuis une semaine, il est également soupçonné d'avoir corrompu des policiers pour obtenir des scoops.

Des «pratiques honteuses et la nature répugnante»

Dans un communiqué lu sur les chaînes de télévision britanniques, le chef de la police de Londres, Paul Stephenson, a annoncé sa démission, précisant toutefois qu'il n'avait jamais été au courant des pratiques de News of the World ou d'autres journaux appartenant à News international, la branche britannique du groupe News Corp.

«Je n'ai jamais eu connaissance de l'ampleur de ces pratiques honteuses et la nature répugnante de la sélection des victimes éclate maintenant au grand jour», a déclaré Paul Stephenson.

Le chef de la police londonienne a précisé qu'il avait pris cette décision pour que cette affaire ne sape pas l'image de son institution, en vue des Jeux olympiques de Londres, prévus à l'été 2012.