Yémen: Offensive de l'armée pour regagner Zinjibar

Reuters

— 

L'armée yéménite a lancé ce dimanche une offensive avec le soutien des factions tribales pour reprendre le contrôle de Zinjibar, dans le sud du Yémen, contrôlé par des islamistes soupçonnés de liens avec Al-Qaida.

Un responsable local yéménite a indiqué que quinze islamistes ont été tués et des dizaines ont été blessés. Deux soldats de l'armée auraient péri, selon la même source.

Des habitants de la ville ont confié à Reuters par téléphone qu'ils avaient vu des ambulances de l'armée remplies de blessés.

«Le chef du ministère de la Défense a envoyé des renforts, dont des chars, des lance-roquettes et 500 soldats supplémentaires», a déclaré un responsable local.

Contrôles d'autres villes par les islamistes

Zinjibar est aux mains des islamistes et une caserne militaire située en périphérie de la ville est assiégée depuis plusieurs semaines. Des militaires en poste dans cette caserne avaient lancé début juillet un appel à l'aide aux pouvoirs publics.

«Ces forces ont commencé à attaquer la ville, soutenues par le pilonnage de chars d'assaut et des roquettes tirées de navires afin de libérer la 25e brigade qui se trouve juste en-dehors de Zinjibar et qui est assiégée depuis un mois», a-t-il ajouté.

Les membres des tribus, qui ont donné leur appui à l'offensive des militaires, ont envoyé environ 450 hommes sur le terrain.

Outre Zinjibar, chef-lieu de la province d'Abyan, les islamistes ont pris le contrôle d'autres villes de la région.