Yémen: Saleh de retour au pays?

MONDE ARABE Le président yéménite est en Arabie saoudite depuis juin pour y être soigné...

Reuters

— 

Abd-Rabbou Mansour Hadi l'a assuré, le président Saleh « se remet ».
Abd-Rabbou Mansour Hadi l'a assuré, le président Saleh « se remet ». — AP / SIPA

Ali Abdallah Saleh ne reviendra pas d'ici dimanche au Yémen sans l'accord de ses médecins pour y fêter le 33e anniversaire de son accession au pouvoir, a déclaré vendredi un porte-parole de son parti.

Le président yéménite est en convalescence en Arabie saoudite après avoir été blessé dans une attaque contre son palais présidentiel à Sanaa début juin. Depuis, les rumeurs vont bon train au Yémen sur la date de son éventuel retour.

Tarek al Chami, porte-parole de son parti, a démenti vendredi qu'il reviendrait d'ici dimanche. «Ce n'est pas vrai. Il revient aux médecins de décider la date du retour du président», a-t-il dit.

Affrontements dans le nord du pays

Des dizaines de milliers de manifestants se rassemblent quotidiennement dans de nombreuses villes du Yémen pour réclamer le départ d'Ali Abdallah Saleh. Comme depuis janvier, des manifestations ont encore eu lieu vendredi à Sanaa et à Taâz, la troisième ville du pays, où des tirs d'obus de mortier sur des quartiers censés servir de repaires aux hommes armés assurant la protection des manifestants ont fait au moins six morts.

Dans le nord du pays, les combats entre les rebelles chiites, baptisés Houssis, et des membres armés du principal parti d'opposition, la formation islamiste sunnite Islah, durent depuis sept jours et ont fait une soixantaine de morts, selon le quotidien panarabe Al Hayat.

Les Houssis et l'opposition étaient jusqu'à présent unis dans leur hostilité à Ali Abdallah Saleh mais des divergences sont apparues dès lors que des opposants armés ont pris le contrôle de sites militaires et gouvernementaux.