Le fils adoptif du guitariste des Plink Floyd en prison pour violences

Avec Reuters

— 

Charlie Gilmour, fils adoptif du guitariste des Pink Floyd David Gilmour, a été condamné ce vendredi à une peine de 16 mois de prison ferme pour avoir participé à des violences lors d'une manifestation étudiante, en décembre à Londres, sous l'emprise de la drogue.

Sur le capot de la voiture de Charles et Camilla

Âgé de 21 ans, le jeune homme qui étudie l'histoire à Cambridge, a reconnu les faits, notamment celui d'avoir crié à travers la foule la phrase suivante: «Nous ferons tomber tous les lois».

Charlie Gilmour était surtout poursuivi pour être monté sur le capot d'une voiture appartenant à un convoi officiel qui transportait le prince Charles et son épouse Camilla ce jour-là, alors que les étudiants manifestaient ardemment contre la hausse des frais de scolarité. Il a été par ailleurs reconnu coupable d'avoir lancé une poubelle contre l'une de ces voitures, une accusation qu'il niait fermement.

Il a basculé dans la drogue et l’alcool

Le tribunal reprochait également au fils adoptif de David Gilmour d'avoir grimpé sur le Cénotaphe, le principal monument aux morts du Royaume-Uni, en s'agrippant au drapeau britannique.

Le jeune homme était enfin accusé d'avoir brisé la vitrine d'un magasin d'Oxford Street, l'une des rues les plus commerçantes de Londres.

La cour a pris en compte dans sa décision le fait que Charlie Gilmour a basculé dans la drogue et l'alcool lorsque son père biologique, l'écrivain Heathcote Williams, l'a rejeté. Le tribunal a d'ailleurs reconnu qu'il avait agi, au cours des manifestations, sous l'emprise de la drogue.