Afghanistan: Des centaines de manifestants contre des bombardements pakistanais

Avec Reuters

— 

Plusieurs centaines de manifestants ont défilé ce lundi dans l'est et le sud de l'Afghanistan pour réclamer une réponse militaire à des semaines de bombardements pakistanais.

Les relations entre les deux pays voisins se sont tendues ces dernières semaines marquées par une série de tirs de mortiers qui ont tué, selon Kaboul, 42 civils et fait de nombreux blessés.

«Le sang de notre peuple innocent ne sera pas versé en vain»

Plus de 800 roquettes ont franchi la frontière depuis le début du mois de juin mais le président afghan Hamid Karzaï a prévenu que Kaboul ne répondrait pas par la force, allant à l'encontre des appels lancés en ce sens par ses ministres de la Défense et de l'Intérieur.

«Le gouvernement doit répondre avec de l'artillerie lourde sur le sol pakistanais», a dit à Reuters un manifestant, Ahmad Jana, à Laaskhar Gah, qui portait une pancarte où on pouvait lire: «Le sang de notre peuple innocent ne sera pas versé en vain.»

Le général américain David Rodriguez a fait part ce lundi de la préoccupation des forces étrangères concernant les bombardements. Une rencontre est prévue avec les responsables pakistanais pour «empêcher que des bombardements inutiles ne se produisent à l'avenir», a-t-il précisé.