Les Soudanais du Sud en liesse

— 

Les célébrations de l'indépendance à Juba, samedi.
Les célébrations de l'indépendance à Juba, samedi. — T. MUKOYA / REUTERS

Les Soudanais du Sud ont dansé, chanté et exulté samedi pour célébrer l'avènement de leur nouvel Etat. A minuit, la République du Soudan du Sud, pays en voie de développement producteur de pétrole, est devenue officiellement le 193e Etat de la communauté internationale et le 54e pays du continent africain. Comme un symbole, lors de la cérémonie officielle, le nouveau chef de l'Etat du Soudan du Sud, Salva Kiir, était assis à côté de l'homme qu'il a combattu pendant des années, le président soudanais, Omar Hassan al-Bachir, qui fut un farouche adversaire de l'indépendance. Dans les rues de Juba, la capitale, résonnaient des sons de tambours, des slogans à la gloire du nouveau pays et beaucoup dansaient pour manifester leur joie. L'indépendance du pays, proclamée en présence de nombreux dignitaires étrangers, laisse toutefois planer des menaces sur la stabilité de la région.