La Turquie espère un référendum à Chypre début 2012

Reuters

— 

La Turquie espère qu'un accord sur la réunification de Chypre pourra être conclu d'ici la fin de l'année afin de permettre la tenue d'un référendum début 2012, a déclaré ce samedi le ministre turc des Affaires étrangères.

«Nous espérons parvenir à une solution au problème chypriote d'ici la fin de l'année et organiser un référendum au cours des premiers mois de l'année prochaine afin que Chypre puisse prendre la présidence tournante de l'Union européenne en tant que nouvel Etat représentant l'intégralité de l'île», a dit Ahmet Davutoglu lors d'une conférence de presse commune avec le président de la partie turque de Chypre, dans le nord de l'île, Dervish Eroglu.

Chypre est divisée depuis une intervention militaire de la Turquie en 1974, déclenchée en réaction à un coup d'Etat soutenu par la Grèce. La partie grecque de l'île est la seule reconnue internationalement et elle a adhéré à l'Union européenne. La Turquie reconnaît pour sa part la partie nord et la question chypriote entrave les négociations sur son adhésion à l'UE.