Le Hamas sans alliésprésente son cabinet

©2006 20 minutes

— 

Le pire des scénarios se profile dans les Territoires palestiniens : le Hamas, victorieux des législatives fin janvier, a présenté hier soir au président Mahmoud Abbas un gouvernement sans partenaires. Car après des semaines de discussion, le Hamas n'est pas parvenu à convaincre les autres partis de se joindre à lui.

Le gouvernement comptera 24 membres dont une femme et un chrétien, soit 14 ministres de Cisjordanie et 10 de la bande de Gaza. Les postes clés reviendront à des membres du Hamas. Le nom du dirigeant Mahmoud Zahar, qui représente la ligne dure du parti islamiste, est ainsi cité pour la diplomatie. Abbas devrait entériner ce cabinet islamiste sous peine de bloquer les institutions. Il dispose cependant d'une petite marge de manoeuvre, la date butoir pour former le gouvernement étant fixée au 28 mars.

Un casse-tête pour l'Europe, principal soutien de l'Autorité palestinienne. D'un côté, elle veut continuer à octroyer aux Palestiniens une aide qui atteint les 500 millions d'euros. De l'autre, elle refuse tout contact avec le mouvement terroriste Hamas. C. L.