Egypte: 25 personnes jugées pour avoir chargé des manifestants à dos de chameau

Avec Reuters

— 

Vingt-cinq personnes, dont des collaborateurs de l'ancien président Hosni Moubarak, seront traduites en justice pour avoir organisé une charge à dos de chameau contre les manifestants antigouvernementaux égyptiens, le 2 février dernier au Caire.

La décision a été annoncée ce jeudi par le président de la commission d'enquête égyptienne chargée de faire la lumière sur les événements qui ont abouti à la chute d'Hosni Moubarak, le 11 février.

Parmi les accusés figurent Fathi Sorour, ancien président de l'Assemblée du Peuple, chambre basse du parlement, et Safouat Chérif, ancien président de la chambre haute. «Les (accusés) ont été renvoyés devant un tribunal pénal pour incitation au meurtre de manifestants», a indiqué Mohamed al Sabrout, un avocat chargé du dossier.