Le Parlement européen presse la Russie de garantir des élections libres

Avec Reuters

— 

Le Parlement européen a demandé ce jeudi à la Russie de garantir des élections libres lors des législatives de décembre prochain, en regrettant le refus des autorités d'autoriser l'un des principaux partis d'opposition à y participer.

«Obstacles au pluralisme politique dans le pays»  

Le Parti de la liberté du peuple, qui devait fédérer l'opposition libérale au Kremlin, a été informé le 22 juin par le ministère de la Justice que sa demande d'enregistrement était refusée.

 Dans une résolution adoptée à Strasbourg, le Parlement européen  «déplore» cette décision et «demande aux autorités russes de garantir des élections libres et équitables». «Les difficultés que rencontrent les partis politiques lors de l'enregistrement pour les élections (...) démontrent qu'il subsiste de véritables obstacles au pluralisme politique dans le pays» , ajoute-t-il.

La Russie dénonce une ingérence

Les eurodéputés demandent à Moscou d'autoriser l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) et le Conseil de l'Europe à mettre sur pied une mission d'observation des élections à la Douma, la chambre basse du parlement.

Les autorités russes ont réagi en dénonçant une ingérence dans leurs affaires intérieures. «Une nouvelle fois, le Parlement européen tente de s'immiscer de manière grossière dans notre droit interne», a ainsi déclaré à Moscou Alexandre Loukachevitch, porte-parole du ministère des Affaires étrangères.