Afghanistan: L'Otan enquête sur une possible bavure

Reuters

— 

L'Otan a annoncé qu'elle enquêtait sur les circonstances de la mort, mercredi, de deux Afghans au sud-ouest de Kaboul, qui pourraient avoir été victimes d'une frappe aérienne des forces internationales.

L'annonce a été faite après que des centaines d'habitants ont manifesté mercredi dans la province de Ghazni pour protester contre le décès de deux bergers, tués selon eux par les bombardements de la coalition internationale.

La Force internationale d'assistance à la sécurité (Isaf) déployée en Afghanistan pour combattre la rébellion des taliban a confirmé avoir mené une frappe aérienne dans la région de Khogyani, située dans la province de Ghazni. Selon l'Isaf, l'attaque a tué un insurgé. L'enquête sera menée avec le ministère afghan de l'Intérieur, a précisé l'Isaf.