Libye: Le gouvernement dément que Kadhafi serait prêt à partir

Reuters

— 

Le gouvernement libyen a démenti ce mardi l'existence de négociations sur l'abandon du pouvoir par Mouammar Kadhafi.

«Les informations sur des négociations à propos d'un abandon du pouvoir par Kadhafi, qui chercherait à se retirer dans un endroit sûr à l'intérieur ou à l'extérieur de la Libye, sont tout simplement infondées», a dit à Reuters le porte-parole du gouvernement libyen, Moussa Ibrahim.

«Il n'y a rien à négocier»

«Les discussions portent sur un cessez-le-feu, l'aide humanitaire et l'ouverture d'un dialogue entre Libyens. Une quatrième phase serait une période de transition engageant des réformes politiques, sur lesquelles seuls les Libyens peuvent se prononcer», a-t-il ajouté.

«Il n'y a rien à négocier à propos de Kadhafi, c'est notre position de principe. L'avenir de la Libye ne peut être décidé que par les Libyens. Kadhafi est un symbole historique, les Libyens mourront pour le défendre.»

Le journal russe Kommersant de ce mardi affirmait que Kadhafi était désormais prêt à quitter le pouvoir avec des garanties de sécurité.