Un fabuleux trésor découvert dans les sous-sols d'un temple hindou

INDE Il renferme des objets précieux d'une valeur de plusieurs milliards d'euros...

C. F. avec Reuters

— 

Vue le 3 juillet 2011 du temple de Sre Padmanabhaswamy, à Thiruvananthapuram, dans le sud de l'Inde, où des chercheurs ont découvert un trésor d'une valeur de 14 milliards d'euros.
Vue le 3 juillet 2011 du temple de Sre Padmanabhaswamy, à Thiruvananthapuram, dans le sud de l'Inde, où des chercheurs ont découvert un trésor d'une valeur de 14 milliards d'euros. — REUTERS/Stringer India

Des sacs remplis de diamants, de tonnes de pièces et de bijoux. C’est ce qu’on découvert des chercheurs dans les sous-sols d'un temple hindou du sud de l'Inde la semaine dernière.

Ces biens précieux, dignes d’un trésor d’Indiana Jones, ont été retrouvés dans cinq des six chambres souterraines et secrètes du temple de Sre Padmanabhaswamy, datant du 16e siècle, situé dans le centre-ville de Thiruvananthapuram.

14 milliards d’euros

Il s'agirait de la chapelle royale des anciens souverains de l'Etat princier de Travancore, qui fait aujourd'hui partie de celui du Kerala.

«La valeur marchande actuelle des objets trouvés jusqu'à maintenant représente à peu près 900 milliards de roupies (14 milliards d'euros)», a déclaré un responsable du temple à Reuters. Cette somme est supérieure au montant du budget de l'éducation de l'Union indienne.

Où réinvestir l’argent?

Les responsables de la communauté hindoue souhaitent que cet argent soit réinvesti dans le temple, de nombreux intellectuels ainsi qu'un ancien juge de la Cour suprême préférant qu'il soit dépensé pour le bien public.

Les autorités de l'Etat ont déployé des policiers autour du temple pour protéger le butin. «Nous prendrons les mesures adéquates pour assurer la sécurité permanente (du lieu) en accord avec la famille royale de Travancore, qui gère désormais le temple et avec le chef religieux du sanctuaire», a déclaré Oommen Chandy, chef du gouvernement de l'Etat du Kerala.


Un trésor évalué à 14 milliards d'euros mis à... par euronews-fr