Massacre de Srebrenica: L'Etat néerlandais reconnu coupable de trois morts

Reuters

— 

Une cour d'appel néerlandaise a jugé ce mardi l'Etat néerlandais responsable de la mort de trois musulmans après la chute de Srebrenica lors de la guerre en Bosnie.

«La Cour a estimé que l'Etat néerlandais est responsable de la mort de ces trois hommes car la Dutchbat [les soldats néerlandais de l'ONU] n'aurait pas dû les livrer», a confié une porte-parole à La Hague.

8.000 musulmans tués en 1995

Pendant la guerre civile en Bosnie, les forces serbes avaient abattu les prisonniers des «casques bleus» néerlandais après avoir pris le contrôle de l'enclave de Srebrenica, où le contingent néerlandais de la force de paix onusienne était chargé de protéger la population. Environ 8.000 musulmans avaient péri lors du massacre de Srebrenica à l'été 1995.

Des avocats représentant 6.000 proches des victimes de Srebrenica ont lancé plusieurs actions en justice aux Pays-Bas contre l'Etat néerlandais et les Nations unies à qui ils reprochent de n'avoir pas su empêcher le massacre.

Les Pays-Bas, eux, affirment que leurs soldats à Srebrenica ont été abandonnés par l'ONU puisqu'ils n'ont pas bénéficié d'appui aérien.