Egypte: Manifestation contre la libération de policiers accusés de meurtre

Reuters

— 

Les proches d'Egyptiens qui ont été tués lors du soulèvement de janvier et février contre le régime du président Hosni Moubarak ont bloqué lundi un grand axe reliant les villes de Suez et du Caire, après la libération, ordonnée par la justice, de policiers en procès pour ces morts, ont rapporté des témoins.

Les 300 manifestants entendaient protester contre la remise en liberté de dix policiers et d'un homme d'affaires par un tribunal pénal du Caire, qui leur a accordé une liberté conditionnelle en l'attente de la prochaine audience prévue en septembre. «Les familles sont résolues à continuer de bloquer la route comme elles le font depuis quatre heures», a déclaré un manifestant, Islam Nasser.

 Plus de 800 personnes ont été tuées dans le soulèvement populaire contre Moubarak.