Un procureur dans la tourmente

— 

La journée de vendredi et ses révélations dans l'affaire DSK n'ont pas seulement marqué la disgrâce de l'accusatrice, Nafissatou Diallo, mais aussi celle de Cyrus Vance Jr.
En poste depuis dix-huit mois, le procureur de Manhattan a déjà connu plusieurs revers. Et ce nouvel échec pourrait être celui de trop. « C'est son avenir politique à lui qui est en jeu », confie Pierre Hourcade, avocat aux barreaux de New York, de Californie et de Paris. Non seulement sa réélection comme procureur en 2013, mais aussi son ambition de briguer la mairie de New York. Ainsi, sa façon de manager et son goût pour les affaires médiatiques sont critiqués. Les médias se demandent même si l'arrestation de DSK n'a pas été précipitée. Pour Pierre Hourcade, le procureur ne s'est pas « emballé », mais il estime que « s'il décide d'abandonner les charges, il pourra dire que justice a été faite. Ce ne sera pas fabuleux pour lui, mais au moins, il aura fait son boulot. »
à New York, Bérénice Dubuc