Monde

Mladic devrait boycotter les prochaines audiences

Le général Ratko Mladic, ancien chef militaire des Serbes de Bosnie, a refusé hier de plaider coupable ou non coupable devant le Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie (TPIY). Rappelé à l'ordre pl...

Le général Ratko Mladic, ancien chef militaire des Serbes de Bosnie, a refusé hier de plaider coupable ou non coupable devant le Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie (TPIY). Rappelé à l'ordre plusieurs fois par le juge, il a finalement été évacué de la salle d'audience, selon le site swissinfo.ch. Conformément aux règles du tribunal, le juge a donc pris note d'un plaidoyer de non-culpabilité. Contrairement à ce qu'avait annoncé son avocat à Belgrade, Mladic s'était finalement présenté devant le TPIY.
Il devrait, en revanche, boycotter les prochaines audiences du tribunal international, devant lequel il est poursuivi pour crimes de guerre, crimes contre l'humanité et génocide pendant le siège de Sarajevo (1992-1995) et les massacres de Srebrenica (été 1995). L'accusé avait été arrêté en mai en Serbie après seize ans de cavale, et extradé aux Pays-Bas. Lors de sa première comparution, le 3 juin, devant le tribunal de La Haye, l'ancien chef militaire des Serbes de Bosnie avait qualifié d' « ignobles » les charges prononcées à son encontre.