Irak: Des attentats font huit morts parmi les forces de sécurité

Reuters

— 

Une série d'attaques et attentats menés dimanche soir et ce lundi en Irak ont fait huit morts et 17 blessés dans les rangs de la police et de l'armée.

L'explosion d'une voiture piégée a tué deux policiers et en a blessé quatre autres dans le centre de Saklaouïa, dans la province d'Anbar, à 50 km à l'ouest de Bagdad, a précisé la police.

A Bagdad, trois policiers ont été tués par une bombe dans le quartier de Mansour et un kamikaze a fait exploser sa charge près d'un point de contrôle, blessant cinq soldats.

Attentats autour de la capitale Bagdad

Dimanche soir, un lieutenant des forces de police a été abattu par des inconnus dans le nord-est de la capitale.

Un policier a été blessé dans un autre attentat suicide à Haditha, à 190 km au nord-ouest de Bagdad.

A Kirkouk, un policier a été abattu devant son domicile et un soldat en patrouille a été tué par une bombe dimanche soir à Mossoul.