Un large « oui » au référendum constitutionnel

— 

Les opposants marocains ont appelé samedi à la poursuite des protestations contre le régime après la très large victoire du « oui » au référendum de la veille sur une nouvelle Constitution. Selon le ministre de l'Intérieur Taib Cherkaoui, les résultats préliminaires montrent que 98,5 % des votants ont approuvé la nouvelle loi fondamentale. La réforme de la Constitution a été proposée par le roi Mohammed VI afin de répondre aux aspirations démocratiques exprimées depuis le début de l'année dans le contexte des révoltes à travers le monde arabe. Conforté par un taux de participation élevé, frisant officiellement les 73 %, le résultat va être interprété comme un vote de confiance en faveur du souverain. Ce chiffre est très supérieur aux prévisions de certains analystes. Mais les opposants contestent le scrutin. « Nous allons continuer à incarner la seule véritable opposition dans le pays, l'opposition de la rue », a promis Najib Chaouki, un des coordinateurs du Mouvement du 20 février.