Affaire DSK: Dominique Strauss-Kahn profite de sa nouvelle liberté

JUSTICE Quelques heures après sa libération sur parole, l'ex-patron du FMI s'est offert une sortie dans l'un des meilleurs restaurant italien de New York...

A.-L.B. avec sur place, B.D.

— 

L'ancien directeur général du FMI Dominique Strauss-Kahn et son épouse Anne Sinclair quittent l'appartement où ils sont logés à New York, le 2 juillet 2011.
L'ancien directeur général du FMI Dominique Strauss-Kahn et son épouse Anne Sinclair quittent l'appartement où ils sont logés à New York, le 2 juillet 2011. — J. Rinaldi/AFP PHOTO

A la suite de la levée de son assignation à résidence, vendredi, Dominique Straus-Kahn a quitté samedi, avec sa femme Anne Sinclair, sa maison à New York, dans le quartier de Tribeca, pour une nouvelle sortie a constaté notre reporter sur place. Une sortie de quelques heures puisque le couple est revenu vers 17h (heure locale).

L'ex-ministre en veste et chemise bleue, sans cravate, et son épouse sont partis, samedi vers 14h (heure locale), vers une destination encore inconnue ce dimanche, alors que plusieurs cameramens prenaient en chasse la longue voiture noire.

L'ancien patron du Fonds monétaire international goûte à ces premiers moments de liberté, après son dîner, vendredi soir, et toujours avec sa femme, dans un restaurant italien de l'Upper East Side à Manhattan. Au menu: pâtes aux truffes, vin rouge italien et «chesse cake».

Nouveau rendez-vous judiciaire le 18 juillet

Les époux disposent d'une maison à Washington.

Arrêté le 14 mai dernier à New York, DSK a été remis en liberté sans caution vendredi, après la mise en cause de la crédibilité de la femme de chambre, victime présumée. 

DSK reste néanmoins accusé d'agression sexuelle sur la femme de chambre de son hôtel new-yorkais et a de nouveau rendez-vous avec la justice américaine le 18 juillet.