L'ONU est «déçu» que la Chine n'ait pas arrêté Omar el-Béchir

© 2011 AFP

— 

La haut-commissaire des droits de l'homme de l'ONU, Navy Pillay, s'est dite «déçue» ce jeudi que la Chine n'ait pas arrêté le président soudanais Omar el-Béchir, recherché par la Cour pénale internationale (CPI) pour génocide, lors de sa visite dans le pays.

«Tous les gouvernements ont la responsabilité, y compris la Chine, d'aider la Cour à déférer devant la justice des personnes», a expliqué Navi Pillay lors d'une conférence de presse, se disant «déçue quand des pays ne respectent pas cette responsabilité».