Le G6 et les Etats-Unis se réunissent pour un sommet sur la sécurité à Madrid

© 2011 AFP

— 

Les ministres de l'Intérieur européens du groupe G6 et la secrétaire américaine à la Sécurité intérieure Janet Napolitano étaient réunis jeudi à Madrid pour parler de lutte antiterroriste, notamment au Sahel, et de crime organisé, a indiqué le ministère espagnol de l'Intérieur.

Les représentants du G6, composé par la France, l'Italie, l'Espagne, l'Allemagne, la Grande-Bretagne et la Pologne, et Mme Napolitano devaient en particulier aborder "la lutte contre le terrorisme dans le Sahel", selon une porte-parole du ministre espagnol de l'Intérieur, Alfredo Perez Rubalcaba.

Le coordonnateur de la lutte antiterroriste de l'Union européenne, Gilles de Kerchove, participe aussi à cette réunion, organisée au palais du Pardo, ancienne résidence du dictateur Franco, qui accueille généralement les chefs d'Etat étrangers en visite officielle en Espagne.

M. de Kerchove a achevé le 21 juin une visite à Alger où il a évoqué avec des responsables algériens la lutte antiterroriste, en particulier contre Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), qui opère dans plusieurs pays du Sahel, où elle commet des attentats et procède à des enlèvements.

La réunion du G6 à Madrid "doit aussi porter sur la lutte contre le crime organisé, qu'il s'agisse de trafic de drogue ou de prostitution par exemple, et sur l'immigration illégale", a ajouté la porte-parole espagnole.

Le G6, qui existe depuis 2003, est un groupe informel des six plus grands pays de l'UE. Les Etats-Unis y sont représentés à Madrid par Mme Napolitano et par le vice-procureur général, James Cole.

Avant le début de la réunion, l'Espagne et les Etats-Unis ont signé un accord bilatéral de coopération scientifique et technologique, dans le but d'échanger leurs connaissances en matière de lutte contre les menaces pour la sécurité intérieure.