Manifestationà Fukushima contre l'atome

— 

Des parents vivant dans la ville de Fukushima, dans le nord-est du Japon, ont défilé hier aux côtés de centaines de manifestants pour exiger que l'on préserve leurs enfants de la radioactivité, plus de trois mois après le tsunami dévastateur qui a provoqué le pire accident nucléaire depuis Tchernobyl. « Nous voulons que la vie reprenne, nous voulons vivre comme avant le séisme, quand nous étions des familles heureuses », a déclaré Hiroko Sato, qui défilait sous une pluie battante avec ses neveux, âgés de 3 et 7 ans, sous des banderoles clamant « Non au nucléaire ! » et « Un Fukushima, ça suffit ! ».
Trois réacteurs ont partiellement fondu à la centrale de Fukushima Daiichi le 11 mars après un puissant séisme suivi d'un tsunami, dont les eaux ont envahi la centrale. La catastrophe nucléaire a obligé 80 000 habitants vivant près de la centrale à évacuer les lieux, tandis que les techniciens et ingénieurs s'activaient, malgré la radioactivité, pour refroidir les barres de combustible.