Yémen : Des dizaines de milliers de personnes réclament le départ des fils Saleh

© 2011 AFP

— 

Des dizaines de milliers de protestataires ont manifesté ce dimanche en fin d'après-midi à Sanaa pour réclamer le départ des fils du président yéménite Ali Abdallah Saleh, hospitalisé à Ryad après une attaque dans son palais, a rapporté un correspondant de l'AFP. «O Ahmed, O Khaled, partez, suivez votre père», chantait la foule qui a défilé dans les rues proches de la Place du Changement, épicentre de la contestation contre le régime de Saleh.

Ahmed, fils aîné de Saleh, est le commandant de la Garde républicaine, corps d'élite de l'armée yéménite, et son frère, Khaled, dirige des unités des forces spéciales. Saleh est hospitalisé à Ryad depuis trois semaines après avoir été blessé dans une attaque dans la mosquée de son palais le 3 juin. Le vice-président Abd Rabbo Mansour Hadi dirige de facto le pays mais il ne s'est pas installé au palais présidentiel où se trouve le fils aîné du président Saleh.

Les jeunes protestataires, qui ont déclenché en janvier un vaste mouvement de contestation, réclament la mise en place d'un Conseil intérimaire afin d'assurer la transition du pouvoir. «La légitimité est celle des révolutionnaires», «les Yéménites sont libres», ont chanté en choeur les manifestants que des forces de sécurité ont tenus à distance lorsqu'ils ont marché dans un quartier abritant le siège du gouvernement. Ils ont ensuite regagné dans le calme la Place du Changement.