Libye: combats aux armes lourdes à une cinquantaine de km au sud de Tripoli

© 2011 AFP

— 

Des combats aux armes lourdes résonnaient dimanche matin dans la plaine s'étendant entre les montagnes berbères, tenues par les rebelles libyens, et Tripoli, bastion du régime situé à une cinquantaine de kilomètres de là, a rapporté un correspondant de l'AFP.

D'intenses bombardements aux roquettes de type Grad et des tirs soutenus de mitrailleuses lourdes étaient entendus depuis Yefren, à une quinzaine de kilomètres au nord.

Déjà un blessé a été transporté depuis le front à l'hôpital de Yefren et "d'autres attendent dans la plaine", a indiqué un ambulancier.

Les combats se situent à Bir Al-Ghanam, au nord de Bir Ayad --position située sur la route de la capitale et prise par les rebelles depuis trois semaines--, selon la rébellion.

Les insurgés ont étendu leur main mise sur les montagnes berbères en s'emparant la semaine dernière de la zone allant de Zenten à Yefren, à environ 80 km sud de Tripoli.

Fin avril, l'Otan avait mené des raids sur la région de Bir Al-Ghanam.