RDC: Quatre policiers condamnés à mort pour le meurtre d'un militant

Reuters

— 

Un tribunal militaire de Kinshasa a condamné ce jeudi quatre policiers congolais à mort et un cinquième à la prison à perpétuité pour le meurtre l'an dernier d'un militant des droits de l'homme, Floribert Chebeya. Trois des policiers, en fuite, étaient jugés par contumace. Trois autres ont été acquittés.

Floribert Chebeya, qui dirigeait l'organisation la Voix des Sans-Voix (VSV), avait été retrouvé mort le 2 juin 2010 à l'arrière de sa voiture, alors qu'il venait d'être convoqué pour un entretien avec le chef de la police nationale, John Numbi. Ce dernier a par la suite été suspendu de ses fonctions sans être officiellement accusé du meurtre du militant. L'un des condamnés à mort est l'ancien numéro deux de John Numbi, Daniel Mukalay.

La mort de Chebeya avait provoqué un tollé en RDC et des appels en faveur d'une enquête internationale. Une équipe de médecins légistes des Pays-Bas et de RDC avait procédé à une autopsie de la victime et avait dit ne pas être en mesure de se prononcer sur la cause exacte du décès. Elle avait toutefois fait état de problèmes cardiaques et de signes d'un stress physique récent.