Afghanistan: Des activistes musulmans menacent de s'en prendre à des tribunaux

Reuters

— 

Des activistes musulmans de l'est de l'Afghanistan ont annoncé ce lundi qu’ils s’en prendraient à des tribunaux et à des magistrats pour venger la pendaison à Kaboul de deux des leurs reconnus coupables de meurtre lors de l'attaque d'une banque.

Une quarantaine de personnes avaient été tuées lorsque sept hommes munis d'armes et d'explosifs et déguisés en policiers ont attaqué le 19 février le bureau privé de prêts Kaboulbank, déclenchant une fusillade qui s'est prolongée plusieurs heures.

Les caméras de surveillance ont montré que le commando appartenait au réseau extrémiste Haqqani, proche d'Al-Qaida, qui a juré de venger ses deux membres pendus lundi dans la prison Pulze Charkhi de Kaboul. L'un était de nationalité pakistanaise et l'autre un afghan de la région frontalière.