Grande-Bretagne: Le gouvernement renonce à une réforme profonde de la santé

Avec Reuters
— 

Le gouvernement de David Cameron a renoncé à une réforme profonde du système public de santé en Grande-Bretagne, le National Health Service (NHS), face aux protestations du personnel médical et des associations de patients.

«Je pense qu'en politique, il faut savoir reconnaître que l'on a tort et c'est exactement ce que j'ai fait», a déclaré ce mardi le Premier ministre conservateur.

Remise en cause de l’accès gratuit aux soins

«Je pense que nous avons accompli du bon travail ces derniers mois en ce qui concerne le fait de prendre le temps nécessaire, d'écouter, de rallier au processus de réforme un grand nombre de personnes qui se préoccupent avec fougue du NHS, y compris les patients et les organismes professionnels», a-t-il ajouté.

Le gouvernement a suspendu sa réforme alors qu'elle était déjà en cours d'examen au parlement. Patients et professionnels s'inquiétaient d'une remise en cause de l'accès gratuit aux soins et d'une privatisation cachée du système de santé.

Les Libéraux démocrates, partenaires des conservateurs au sein de la coalition au pouvoir, réclamaient aussi une refonte du projet. Andrew Lansley, secrétaire à la Santé, a fait savoir que le gouvernement acceptait l'intégralité des recommandations formulées lundi par une commission d'experts.