Dick Cheney reconnaît avoir tiré sur un ami à la chasse

©2006 20 minutes

— 

L'affaire a fait la une de tous les journaux américains.

Lors d'une partie de chasse dans un ranch texan samedi dernier, le vice-président américain, Dick Cheney, a tiré par mégarde sur son ami Harry Whittington, un avocat millionnaire et fidèle républicain de 78 ans.

Embarrassé, l'impopulaire bras droit du président Bush n'a révélé cette histoire que le lendemain.

L'incident, que la Maison Blanche a qualifié de « mineur » pour justifier ce délai et tenter de revenir aux « priorités nationales », a donné lieu à un festival de sarcasmes.

« Savez-vous que Dick Cheney a torturé le gars pendant une demi-heure avant de lui tirer dessus ? », a plaisanté le comique de télévision Jay Leno.

Les blagues ont laissé place à la stupeur mardi : Whittington a été victime d'un malaise cardiaque.

Le plomb qu'il avait reçu dans la cage thoracique était descendu dans le coeur, selon ses médecins.

S'il venait à mourir, le vice-président pourrait être responsable d'homicide involontaire.

Brisant quatre jours de silence, Cheney a assumé hier soir, sur la chaîne Fox News, l'entière responsabilité de l'accident.

« Je suis celui qui a appuyé sur la détente », a-t-il déclaré.

F. V. .