Russie: Assassinat d'un colonel condamné pour le meurtre d'une Tchétchène

Reuters

— 

Un ancien colonel de l'armée russe condamné à une peine de prison pour avoir tué une jeune Tchétchène en 2000 a été assassiné ce vendredi à Moscou. Iouri Boudanov a été atteint de quatre balles dans la tête. Il est mort sur le coup, a-t-on précisé de source judiciaire. Son assassin, qui n'a pas été identifié, est en fuite.

Le colonel Boudanov était le plus haut gradé à avoir été poursuivi pour crimes contre la population civile en Tchétchénie. En 2003, il avait été condamné à dix ans de prison pour le meurtre d'Elza Koungaïeva, une Tchétchène de 18 ans. Il avait bénéficié en 2009 d'une mesure de libération anticipée, accueillie avec amertume en Tchétchénie.

Les enquêteurs disent n'avoir aucune indication sur une éventuelle piste tchétchène et n'excluent pas la possibilité que son assassinat soit une provocation visant à attiser les violences à caractère ethnique et nationaliste.