Le président afghan en visite au Pakistan pour tenter une réconciliation

Reuters

— 

Le président afghan, Hamid Karzaï, est arrivé ce vendredi à Islamabad pour tenter d'obtenir la coopération du Pakistan dans la lutte contre la rébellion des talibans en Afghanistan.

Hamid Karzaï doit rencontrer son homologue afghan, Asif Ali Zardari, et d'autres responsables pakistanais mais aucune avancée majeure n'est attendue à l'issue de ces entretiens. Les relations entre l'Afghanistan et le Pakistan, tous deux alliés des Etats-Unis, sont marquées par une méfiance réciproque.

Embarras après la découverte de Ben Laden au Pakistan

Américains et Afghans réclament aux Pakistanais des initiatives plus franches contre les combattants islamistes menant des attaques transfrontalières contre les forces afghanes et celles de l'Otan déployées en Afghanistan.

Le Pakistan réplique qu'il est déjà fort occupé à combattre les talibans actifs sur son propre territoire. Pour les observateurs, le Pakistan considère en outre certains groupes de talibans comme des outils susceptibles de contrer ce qui est perçu à Islamabad comme une influence croissante de l'Inde en Afghanistan.

La visite de Hamid Karzaï intervient toutefois dans un contexte modifié par la mort d'Oussama ben Laden, tué le 2 mai par des forces spéciales américaines en territoire pakistanais. La découverte du chef d'Al-Qaida à proximité de la principale académie militaire du Pakistan, à quelques dizaines de kilomètres d'Islamabad, a placé dans l'embarras les autorités pakistanaises, qui ont soutenu le régime taliban au pouvoir à Kaboul de 1996 à 2001.