Affaire Battisti: l'Italie rappelle son ambassadeur à Brasilia pour consultations

© 2011 AFP

— 

L'Italie a décidé de rappeler pour consultations son ambassadeur à Brasilia après la décision du Brésil de ne pas extrader et de libérer l'ex-militant italien d'extrême gauche Cesare Battisti, a indiqué vendredi le ministère des Affaires étrangères italien.

Le ministre Franco Frattini a décidé "le rappel temporaire à Rome pour consultations" de l'ambassadeur Gherardo La Francesca, indique le ministère.

Ce rappel a été décidé "pour approfondir, en commun avec les autres institutions compétentes, les aspects techniques et juridiques relatifs à l'application des accords bilatéraux existants en vue des initiatives et des recours à faire devant les instances judiciaires internationales", précise le communiqué de la Farnesina.

L'Italie a annoncé dès jeudi, quelques heures après la décision du Brésil de libérer Cesare Battisti, son intention de présenter un recours devant la Cour internationale de justice de La Haye, appelée à trancher les conflits entre Etats. L'Italie considère que le Brésil pourrait avoir violé un traité bilatéral d'extradition.

Cesare Battisti, 56 ans, était réclamé par l'Italie après avoir été condamné en 1993 par contumace à la réclusion à perpétuité pour quatre meurtres et complicité de meurtres à la fin des années 1970 -- les années de "plomb" du terrorisme -- crimes dont il se dit innocent.