Début du sommet UE-Russie, la bactérie au menu des discussions

© 2011 AFP

— 

Les dirigeants de l'Union européenne et de la Russie ont débuté ce vendredi officiellement leur sommet, dominé par les négociations pour trouver une issue à leur discorde sur l'embargo imposé la semaine dernière par Moscou sur les légumes européens.

Le président russe Dmitri Medvedev, le président de la Commission européenne José Manuel Barroso et le président de l'Union européenne Herman Van Rompuy se sont retrouvés jeudi soir à Nijni Novgorod (500 km à l'est de Moscou) et ont déjà eu de premiers entretiens lors d'un dîner.

L'embargo au centre des discussions

Mais les discussions officielles de ce 27e sommet Russie-UE ont débuté ce vendredi officiellement vers 10h (8h heure de Paris). Les trois dirigeants doivent tenir une conférence de presse à 13h20 (11h20 heure de Paris).

Le sommet va devoir surmonter les divergences entre les deux parties depuis que Moscou a imposé la semaine dernière un embargo sur les importations de légumes européens en Russie, en raison du risque bactérien.

Cette décision a suscité de vives critiques de l'UE. Son ambassadeur à Moscou a souligné qu'elle allait à l'encontre des règles de l'Organisation mondiale du commerce (OMC), que la Russie ambitionne d'intégrer.

Energie et régime sans visas au menu

En Europe, l'épidémie provoquée par une souche rare et très virulente de la bactérie Eceh, qui se traduit par des diarrhées sanglantes et peut déboucher sur des troubles rénaux parfois mortels (syndrome appelé SHU), a fait 29 morts en Allemagne et un en Suède.

Les questions de l'énergie, du régime sans visas avec l'UE et des crises en Libye et en Syrie sont aussi au menu.