Proche-Orient: Clinton juge «pas productif» l'organisation par la France d'une nouvelle réunion de négociations

Avec Reuters

— 

La secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton s'est montrée réservée ce lundi face à la proposition française de réunir à Paris des négociateurs israéliens et palestiniens qui, selon elle, ne sont actuellement pas prêts à se parler.

«Actuellement, nous sommes toujours dans l'expectative parce qu'aucune des deux parties n'a encore donné d'assurances sur sa disposition à reprendre les négociations», a dit Hillary Clinton à des journalistes à l'issue d'une rencontre avec le chef de la diplomatie française, Alain Juppé. Elle a ajouté qu'il ne serait «pas productif» d'organiser une réunion maintenant.

Alain Juppé a proposé la semaine dernière d'accueillir fin juin ou début juillet à Paris les négociateurs palestinien et israélien pour tenter de relancer le processus de paix. Les pourparlers de paix directs ont capoté en septembre dernier en raison du refus du gouvernement de coalition israélien de suspendre les activités de colonisation juive, dont les Palestiniens avaient fait un préalable avant toute discussion sur un futur accord de paix cette année.