Arrestation de Ratko Mladic: Une avancée essentielle pour l'intégration de la Serbie dans l'UE

Avec Reuters

— 

La Serbie a rempli l'une de ses obligations essentielles envers le Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie en arrêtant l'ancien chef militaire des Serbes de Bosnie, Ratko Mladic, a déclaré ce lundi au Conseil de sécurité Serge Brammertz, procureur en chef du TPIY.

Il a néanmoins ajouté qu'il restait des «questions troublantes» sur les raisons pour lesquelles Mladic, inculpé de crimes de guerre, crimes contre l'humanité et génocide pendant la guerre de Bosnie (1992-1995), a pu échapper pendant seize ans à la capture.

La coopération de Belgrade avec le tribunal est essentielle pour que la Serbie puisse espérer adhérer à l'Union européenne.