ONU: Ban Ki-Moon candidat à sa propre succession

Avec Reuters

— 

Le Sud-Coréen Ban Ki-moon a officiellement demandé ce lundi au Conseil de sécurité de l'Onu de soutenir sa candidature pour un deuxième mandat de cinq ans au poste de secrétaire général de l'institution. «Alors qu'approche la fin de mon mandat de secrétaire général, je soumets humblement mon nom à la considération des membres du Conseil de sécurité pour un deuxième mandat», écrit Ban dans une lettre.

La lettre était adressée à l'ambassadeur du Gabon, Nelson Messone, dont le pays assure en juin la présidence tournante du Conseil de sécurité. Le ministre français des Affaires étrangères, Alain Juppé, a immédiatement apporté son soutien à cette candidature.

«C'est une très bonne nouvelle dont je me réjouis. L'Onu, et toute la communauté internationale, doivent pouvoir s'appuyer sur lui, sur sa très solide expérience et sur son autorité. M. Ban Ki-moon a tout le soutien de la France», peut-on lire dans un communiqué. Ban, qui aura 67 ans la semaine prochaine, a succédé au Ghanéen Kofi Annan en 2007.