La grève dela faim réprimée d'un gourou

— 

Le plus populaire des gourous indiens, Swami Baba Ramdev, qui avait entamé samedi une grève de la faim pour dénoncer la corruption dans son pays s'était dit prêt à aller « jusqu'à la mort » afin d'obtenir du gouvernement les mesures nécessaires pour éradiquer ce fléau. La police est intervenue hier pour l'empêcher de continuer. Elle a dispersé à coups de matraque les fidèles rassemblés autour de leur gourou sous une gigantesque tente à New Delhi. Il y a eu une trentaine de blessés. Propriétaire d'une « île de la paix » en Ecosse, le maître yogi, dont l'émission télévisée est suivie par trente millions de personnes, réclamait notamment la peine de mort pour les membres du gouvernement reconnus coupables de corruption. Il demandait aussi le retrait de la circulation des billets de 500 et de 1 000 roupies, qui servent selon lui aux transactions illégales. La coalition gouvernementale du Premier ministre a été plongée dans l'embarras ces derniers mois par plusieurs scandales de corruption.