Monde

Croatie: Benoît XVI devant quelque 250.000 catholiques pour défendre la famille

250.000 à 300.000 catholiques croates, selon les estimations des journalistes sur place, se sont rassemblés ce dimanche sur l'hipprodrome de Zagreb pour une messe en présence du pape Benoît XVI, à l'endroit même où Jean Paul II avait célébré une messe en 1994, en pleine guerre des Balkans. Le pape allemand, âgé de 84 ans, est arrivé avec un peu de retard et a été soutenu pour gravir les marches conduisant à l'autel.

Le souverain pontife devait défendre dans son homélie la famille traditionnelle, «petite église» appelée à être témoin du message chrétien, à un moment où ce type de famille est menacée en Occident, où les Eglises se vident et où la transmission de la foi aux jeunes paraît de plus en plus difficile. Cette deuxième et dernière journée du 19e voyage à l'étranger du pape sera aussi marquée par une rencontre avec les évêques croates et une prière devant la tombe du cardinal très populaire mais controversé, Alojzije Stepinac, que Jean Paul II avait béatifié.

Mgr Stepinac est la figure identitaire de nombreux catholiques croates, et certains voudraient sa canonisation. Cette béatification a été cependant controversée, certains historiens estimant qu'il a été trop timoré et ambigu face au régime pro-nazi croate pendant la seconde guerre mondiale et qu'il n'aurait pas dû être béatifié. Le pape a défendu samedi sa mémoire, jugeant qu'il avait prôné «le vrai humanisme» chrétien face aux deux dictatures, celle du régime oustachi et celle du communisme de Tito, sachant «s'élever contre l'esprit du temps». Le pape doit regagner Rome dans la soirée.